Sébastien LHUILLIER

Sébastien LHUILLIER

Aujourd'hui je vous présente dans cet article une mamaille, autrement dit en français normal, une bidouille que j'ai réalisé pour le CMS Joomla concernant  Joomla content, qui vous permet de créer un petit formulaire web avec un champ texte et un simple bouton, vous permettant de saisir à l'intérieur la référence de votre article Joomla (son ID) couplée à un bouton Valider qui, lorsque vous aurez cliqué, sur ce bouton, vous transportera directement sur la fiche portant le numéro que vous avez saisi.

Avant toute chose, je tiens à préciser que pour que cela fonctionne, vous devez avoir configuré votre fichier .htaccess avec les bonnes règles de reroutage, ces dernières règles se trouvent notamment dans le fichier .htaccess de la dernière version 3.9 de Joomla que vous pouvez télécharger. En effet, après avoir découvert fortuitement cette manière de fonctionner, j'ai demandé à mon administrateur système si lui-même avait configuré ler .htaccess du serveur dédié à mon Joomla pour faire fonctionner ce fonctionnement, il m'a répondu que non il avait tout simplement installé la derniere 3.9, avec à son intérieur le fichier .htaccess pré-configuré ainsi.
 
Le principe est très simple, si vous saisissez l'adresse de votre fichier de la page d'accueil, à savoir index.php, auquel vous concaténez un / puis le numéro de la fiche que vous souhaitez obtenir, vous arrivez directement sur la fiche envisagée. Si je saisis et adresse par exemple domaine.tld/index.php/3951, je tombe directement sur l'article 3951 que j'ai saisi dans l'URL.
 
Partant de ce principe, j'ai simplement créé un tout petit code HTML, dans lequel j'intègre le formulaire et un petit JavaScript de redirection, permettant ainsi de me rendre directement sur la fiche que j'ai saisi.
Partant de partant de ce principe, j'ai écrit un petit module personnalisé que vous pouvez ainsi réutiliser ou bon vous semble, qui contient le code suivant.
<form>
<input type="text" name="nro_art" value="2" />
<button onClick="url = 'index.php/' + document.getElementsByName('nro_art')[0].value;document.write('Vous allez être redirigé');window.location.replace(url); ">Go2</button>
 </form>
 
 formJoomla
samedi, 31 décembre 2022 09:25

Héritage de plugin

Depuis cette nouvelle façon de programmer depuis php 5 à savoir et la programmation orientée objet, un concept remontant aux origines de la programmation orientée objet, cette méthodologie a fait son apparition en PHP. Parmi toutes les nouveautés qui sont liées à la programmation orientée objet, nous retrouvons l'héritage. Notons que dans l'univers du Joomla, on a plus tendance à parler d'override mais c'est exactement la même chose. Et comme je suis relativement défenseur du vocabulaire français, je continuerai à parler d'héritage.

 En terme d'héritage, notre CMS favori propose une interface homme-machine dans la console d'administration, qui nous permet de faire de l'héritage de composants ou de modules. Cette même interface ne propose malheureusement pas la possibilité de faire un héritage d'un plugin. Nous allons donc voir ainsi comment hériter un plugin existant. Je reviens rapidement sur un héritage d'une classe, c'est à partir d'une classe existante, que nous allons généralement rajouter des éléments des méthodes ou des propriétés, apportant ainsi à la classe d'origine de nouvelles fonctionnalités. 
 

Peut-on hériter un plugin Joomla ?

 Dans un premier temps, il faut savoir que ce n'est pas parce qu'une interface homme machine ne propose pas d'option d'héritage de plugins dans Joomla, contrairement aux modules, que cette fonctionnalité est impossible. L'héritage d'un plugin Joomla et bel et bien possible mais le processus est manuel

Un processus d'héritage manuel

 Un processus d'héritage, dans Joomla, qu'il soit automatique ou manuel, consiste à prendre les fichiers d'origine d'un élément, et de les copier dans un répertoire qui se situe dans votre template. Pour hériter un plugin, il faut commencer par trouver le dossier du plugin que vous souhaitez hériter dans le répertoire plugin de Joomla. Je ne reviens pas sur l'organisation des plugins par catégorie, je pense que cela est relativement simple à comprendre, chaque catégorie renferme plusieurs plugins qui correspondent à la catégorie.
Lorsque vous avez trouvé dans le dossier du plugin à hériter, if sufit de récupérer le répertoire du plugin qui vous intéresse et copier le dans le sous-dossier plugin de votre template, dans le répertoire similaire à celui d'origine. Dans le cas d'un plugin qui se trouverait par exemple dans le dossier plugin/content/savepages. Vous pouvez copier se dire vers toi dans votre dossier de votre template : [dossier joomla]/template/[votre template]/(type plugin)/( votre plugin).
Par exemple, un plugin d'origine (dont le nom, non affiché sur la copie d'écran ci-dessous, est plg_content_navigation) pourrait etre : 
explorer yTIRNxISuV
le plugin hérité sera placé dans 
herit plugin
Voilà, c'est la plus "compliquée" des mécaniques d'héritage de plugin dans Joomla, une copie, est terminée. Il ne vous reste plus qu'à reprendre votre activité normale de développement de votre nouveau plugin issu d'un héritage. Vous allez donc notamment, généralement travailler dans le fichier default.php se trouvant dans le répertoire tmpl.
Je vous propose aujourd'hui un petit article simple, qui m'a quand même pris presque 1 heure de recherche, dont le but est de pouvoir enregistrer une radio du web, en spécifiant la date et l'heure de début et de fin de l'émission que vous souhaitez enregistrer, mais aussi bien entendu l'URL du flux de la radio. N'oubliez pas de prévoir des marges sur vos enregistrements, on ne sait jamais ! Ceci va se faire sous Windows, ma version de Windows étant un Windows 10. Je ne sais pas si c'est commande fonctionne sur la version 11 ou même sur la version 7.

Le principe

 J'ai eu cette idée de recherche un jour en programmant mes enregistrements télévisuels sur ma Freebox. L'opérateur Free propose la possibilité de programmer un enregistrement pour une chaîne et une date heure précise, pour la télévision, mais pas pour la radio (ou je n'ai jamais trouvé). Nous allons ici, transférer sous le système d'exploitation Windows, la même fonctionnalité avec, vous aurez bien compris, l'excellent logiciel FFMPEG
Pour fonctionner, nous allons utiliser une fonctionnalité de Windows, que vous connaissez sûrement car elle existe maintenant depuis plusieurs années : les tâches planifiées. Mais pour aller un peu plus loin dans le principe, nous allons utiliser un maximum de lignes de commande, afin de pouvoir scripter vos programmations d'enregistrements d'une part, mais aussi pour comprendre ce que nous allons faire 
 
Je ne reviens pas sur la recherche de vos adresses de vos flux radiophoniques que vous souhaitez ouïr, mais je profite pour vous donner une petite URL que j'ai trouvé très intéressante pour trouver le flux streaming d'une radio : www.streamurl.com.
Lorsque vous aurez trouvé votre flux de la radio de votre choix, nous allons nous attaquer dans un deuxième temps et à composition de la ligne de commande qui permet d'enregistrer votre flux avec FFMPEG. J'ai déjà écrit un article en détail dessus, que vous pouvez relire.
L'idée ici et bien de créer une tâche planifiée pour lancer un enregistrement de votre radio à une date et une heure précise. Bien entendu, vous devrez laisser tourner votre machine à moins que vous ayiez la chance d'avoir un serveur dédié sous Windows...

La commande 

 Pour lancer la commande de programmation de votre enregistrement, nous allons utiliser l'utilitaire fourni dans Windows schtasks. Il vous permet en une ligne de commande de programmer une commande à une date et heure précise.
Comme d'habitude, inutile de vous faire un grand discours, la ligne de commande et la suivante et je vous la commente : 
SCHTSK /CREATE  Once  /TN nom_de_votre_tache /TR <votre_commande_ffmpeg> /et <end_time> /SD <start_date>  /ST <start_time>  
 
 Quelques mise en garde : 
  • J'ai eu quelques petits soucis avec les chemins relatifs, sous Windows, je vous recommande donc des chemins absolus.
dimanche, 30 octobre 2022 08:30

Attention à la casse !

Une petite note qui tombe sous le sens mais je voulais quand même revenir dessus pour avoir passé plusieurs heures à trouver le problème.

Dans le cadre de mes activités, je développe à la maison mes modules sous Joomla sous Fenêtre 10  afin de les réimplanter dans mon activité professionnelle sur mon serveur de travail ainsi que mon serveur de développement professionnel Debian. Je me suis heurté à une toute petite problématique que je souhaitais ici mettre en avant. Bien que je sache d'où cela vient, j'ai quand même passé plusieurs heures à comprendre...

Mon environnement de développement personnel se compose d'une machine sous le système d'exploitation Windows.
Mon système professionnel se compose lui aussi d'une machine mais qui tourne bien entendu sous Linux (oui j'ai dit "professionnel" :- ) pour faire tourner le serveur Apache et tout ce qui va bien. On a même une petite base de données sous MySQL, SGBD au combien peu fiable par rapport à certains ténors du marché. Je pense notamment à Oracle.
Vous l'aurez compris, entre un environnement Windows et un environnement Linux, il y a grosse différence se situe dans les noms. Sous Windows, bien malheureusement, ce système d'exploitation ne sait pas faire la différence entre une majuscule et une minuscule dans les noms de fichiers, bien que ce soit deux codes ASCII totalement différent !
 
Me voyez-vous venir ?
 
Et bien oui. Chez moi, sous Windows, j'avais créé le nom du répertoire contenant mon module avec une majuscule. Dans les fichiers qui composent ce module, notamment dans le fichier XML, je n'avais pas mis en majuscule. Sous Windows, dans mon environnement de développement, aucun problème le module était reconnu lors du mode découverte de Joomla. En revanche, sous Windows, impossible de découvrir le module. C'est en vérifiant dans le fichier XML, dans le fichier manifest, que je me suis rendu compte de ma gourde.
Effectivement il se posait un problème de différenciation entre un non minuscule et majuscule. Autant dire que j'ai cherché plusieurs minutes avant de comprendre d'où venait le problème, mais en corrigeant ceci, tout est revenu dans l'ordre.
 
Faites attention la casse de vos fichiers !

Aujourd'hui je vais vous parler d'une possibilité d'exporter vos informations Joomla, quels que soient les composants que vous utilisez, que ce soit du Joomla content, Jevents ou encore K2 ou que sais-je encore,

Mon petit module s'adapte à tous et à tous ces composants possibles et inimaginables sur votre CMS favoris, puisqu'il s'éxécute "directement" sur la base de données.. La seule et unique condition pour que l'export fonctionne, c'est que le contenu de vos composants ou de vos modules soit stocké en base de données. En effet, ce petit module que j'ai installé côté administrateur, ne prend pas en compte les sauvegardes de données dans des fichiers texte, XML ou autre. Il vous sort un fichier texte.

Le principe utilisé est un principe basé sur le système de gestion de base de données MySQL, il faudra peut-être donc adapter si vous travaillez avec un autre SGBD. En effet, on sort complètement du SQL ANSI92 (de mémoire ?) puisque l'outil travaille avec une spécifité MySQL que nous allons évoquer ci-dessous.

Principe de base

Dans ce module j'ai donc installé sur mon interface d'administration de Joomla, je vais simplement lancer une requête SQL. Le gros intérêt de ce fonctionnement c'est que nous pouvons mettre dans notre requête, exactement ce que l'on souhaite récupérer de la base de données. Inutile donc de faire un export total de votre base de données, vous n'avez simplement qu'à écrire votre requête SQL comme bon vous semble pour exporter les parties de vos tables qui vous interesse. Mon outil va simplement rajouter à votre propre requête SQL, le code (MySQL) qui va bien pour exporter vos informations dans un format de fichier texte.
 Il eût été possible, et plus long, de faire un outil plus universel, mais qui utilise un autre SGBD de la suite WAMP/LAMP, donc MySQL ? Mais n'hésitez pas à repomper et adapter le code (en me disant où faire un lien si vous travaillez à partir de ce module)

Mise en œuvre 

Comme vous pouvez le voir dans la copie d'écran ci-dessous, je propose d'aller rajouter à la requête, l'ensemble de paramètres qui peuvent vous servir pour votre export. Dans ces paramètres, la requête fixe la ligne SELECT et propose à l'utilisateur de rajouter les clauses WHERE, GROUP BY, ORDER BY et à HAVING.
 export1
Vous pouvez donc ainsi, à partir de votre propre Joomla, exporter ce que vous souhaitez. C'est l'avantage de mon système, nous ne sommes pas cantonnés à un export de l'ensemble de la base de données.
Je n'ai pas mis en place dans ce module un "bouton" de lancement (un bouton d'action), de manière à ce que ce module se lance automatiquement au chargement de la page sur l'accueil de la page d'administration. C'sdt discutable, je sais. Ce module est installé et configuré pour être lancé à chaque chargement de la page où il se trouve. Je ne peux que vous conseiller ainsi de y intégrer à une page qui possède un statut d'accès uniquement à l'administrateur de site web. Ce module virgule au cours de ce développement, a été installé du côté administrateur de jumia. Vous pouvez donc bien entendu, installer ce plugin du côté public. Les fichiers fonctionnent exactement de la même manière il suffit simplement dans le fichier XML de corriger sur la ligne 2 et de placer le répertoire dans la partie publique du site (pas dans le sous répertoire administrator en clair). Mais je doute l'intérêt de y installer du côté public sauf a spécifier des droits particuliers avec authentification.
Installer sur un Joomla de base, vous verrez apparaître au moment du chargement de votre interface administrateur, un nouveau module qui s'intitule export Joomla. Remarquez que la ligne de la commande SQL reste affichée. Ceci étant dans un premier temps pour un simple but de débogage, je ne l'ai pas supprimée car je pense qu'elle peut servir. Vous pouvez d'ailleurs remarquer que le chemin d'accès sur un client Windows s'écrit non pas avec des anti slash mais bien avec des /. J'insiste vraiment sur ce point si vous souhaitez déplacer le fichier ailleurs car j'ai cherché très longtemps. Notez aussi que ces signes "barres" sont toutes doublées. Sans ce doublement, la création du fichier ne fonctionne pas. Du moins sous Windows.
Je n'ai pas testé ce module sur un autre serveur que Windows car je n'en ai pas l'utilité ailleurs, mais je vous mets en garde peut-être faudrait-il corriger certaines lignes de code comme se séparateur de répertoire pour bien spécifier le chemin dans lequel vous souhaitez enregistrer le fichier. Remarquez aussi que dans ma copie d'écran, j'ai bien mis un chemin absolu à partir du "root" c:.
Ce module, je souhaite véritablement qu'il soit automatique. C'est la raison pour laquelle il se charge au moment du chargement de la page d'accueil du panneau d'administration de Joomla. Peut-être faudrait-il, pour votre part, modifier ceci et éventuellement créer un chemin dans le menu composant. Mais ne sachant encore pas le faire, je ne me suis pas attelé à cette tâche....

Aujourd'hui nous allons aborder comment, dans Joomla 3, il est possible dans les résultats de la recherche classique, d'intégrer l'image associée à article que vous avez créé.

recherche1

Comme nous ne voulons pas modifier les fichiers d'origine fournies par Joomla, dans un premier temps, faisons un héritage du composant com_search via l'outil des templates de Joomla.
Lorsque votre héritage est fait, il se retrouve dans un sous dossier de votre template, portant le même nom, com_search, mais cette fois-ci dans le répertoire de votre template par défaut. Vous retrouverez donc dans ce répertoire l'ensemble des fichiers qui sont d'origine fournies avec le composant de recherche.
rep20221015
Avec votre éditeur de texte favoris, ouvrez le fichier default_results.php et rendez-vous autour de la ligne 20. Vous retrouverez à cet endroit une ligne <a href=....
recherche3
Placez-vous sous cette ligne, et intégrer le code indiqué lignes 27 à 35 de ma copie d'écran, qui va récupérer dans un premier temps l'article courant au travers de l'objet $article.
Cet article est en stocké dans un objet éponyme ligne 27, vous pourrez ensuite récupérer l'identifiant de cet article, ainsi que son slug afin de pouvoir en extraire l'ensemble des images qui lui sont associés.
Ces images sont récupérées dans un tableau images (ligne 28), au travers de la fonction Json_decode dans le but est de convertir une chaîne de caractère du format JSON en objet.
Dans cet objet, vous allez pouvoir extraire l'ensemble des images au travers de la propriété $article->images qui va vous retourner un objet. Dans cet objet, nous avons extraire l'image d'introduction (d'où $images->image_intro), image dans laquelle vous allez pouvoir placer, au moment de l'édition de vos articles, une image liée à votre article. Cette propriété est une propriété de base de Joomla (voir ma première capture d'écran).
Afin d'afficher votre image, puisque nous sommes dans le fichier de présentation, vous n'avez plus qu'à "entourer" cette propriété du tag HTML vous permettant d'afficher une image.
echo '<img src="'.$images->image_intro.'">';
Et voilà le résultat est déjà terminé. Je n'ai pas ici appliqué de class CSS pour la mise en forme des résultats de recherche mais je ne peux que vous encourager à le faire. Sous Protostar, vous pouvez stocker le style dans le fichier custom.css de votre template
Mais nous n'allons pas en rester là, car peut être voudriez vous récupérer d'autres informations. Comme vous pouve le voir en commentaires verts sur ma copie d'écran, vous pouvez retourner dans un but de debugg, l'ensemble de l'objet image via un print_r car peu être êtes-vous interessé pour travailler avec l'une au l'autre des propriétés retournées suivantes :
stdClass Object
(
    [image_intro] => images/tortue/matortue.jpg
    [float_intro] => 
    [image_intro_alt] => 
    [image_intro_caption] => 
    [image_fulltext] => 
    [float_fulltext] => 
    [image_fulltext_alt] => 
    [image_fulltext_caption] => 
)

Il ne vous reste plus qu'à retoucher la mise en page comme bon vous semble.

Nous voyons fleurir de plus en plus sur internet des articles issus de la rédaction de à peu près tout le monde, et sur certains d'entre eux, est affiché le temps moyen de lecture de l'article proprement dit.

Voici un plugin qui affiche le temps moyen de lecture de vos articles. Pour intégrer ce plugin à votre article, ceci se faisant de manière volontaire ou non, il vous suffit d'afficher à l'endroit où vous souhaitez afficher le temps de lecture, la chaîne de caractères {readtime}.
Ce plugin va prendre en compte le nombre de mots de l'article contient, auquel je soustrais un mot, c'est celui de l'intégration du plugin dans l'arcticle (c'est le mot "readtime"), et je divise ce nombre trouvé par 249 et j'arrondis le résultat a la valeur entière supérieure.
249 n'est pas un nombre pris au hasard, c'est le nombre moyen de mots qu'une personne peut lire en une minute.
Alors oui, bien entendu, cela reste des estimations et des moyennes, mais vous pouvez facilement du coup afficher en en-tête de vos articles apr exemple, le temps moyen qu'un utilisateur peut passer à lire votre prose.
Bien entendu, ce plugin est fourni avec une feuille de style sous la forme d'un fichier CSS, vous permettant ainsi de paramétrer et de configurer le résultat que vous souhaitez afficher à vos utilisateurs.
Faites-en bon usage, je trouve le concept plutôt sympa, même si je l'avoue, l'idée ne vient pas de moi mais de ce que j'ai vu sur certains sites internet.
 

Je sais qu'il existe des plugins pour cet utilitaire d'intégration de son Soundcloud, je sais qu'on peut aussi faire des copier-coller des données générées par Soundcloud lui-même mais pour une et une seule musique, mais je n'avais jamais encore trouvé la solution d'intégrer des listes complètes ou plutôt des playlists fournies par Soundcloud.
C'est tout à fait l'objet de ce petit plugin. Il vous permet de récupérer une playlist de Soundcloud, et de la passerr entre les deux tags {soundcloudlist} et {/soundcloudlist}

Le code retourné par le plugin n'est ni plus ni moins une reconstitution du code généré par Soundcloud qui vous donne lorsque vous copiez-collez votre intégration.

Dans les paramètres de ce plugin, j'ai integré les paramètres que Soundcloud peut prendre en compte.. Le plugin gère ainsi tous les paramètres qu'un code d'intégration Soundcloud génère et que j'ai décortiqué par rétro ingénierie. Même s'il sont tous techniquement fonctionnels, peut etre que les traduction que j'ai faites dans les libellés de la configuration sont à mieux traduire (j'attends vos propositions)

SC
Bien entendu, comme le plugin s'applique à tout votre site internet, l'ensemble de ces paramètres seront appliqués à l'ensemble des intégrations de votre plugin.

Toujours dans le cadre de mon projet professionnel sur Joomla, je suis amené à créer de nouvelles positions dans la template protostar, car je n'en ai pas assez !

J'entends d'ici les mauvaises langues me disant que je vais trop loin sur le nombre de positions sous Protostar, mais j'avoue que je suis un tout petit peu limité par certaines positions dans protostar, mais aussi (et surtout ! ) dans la template que vous avez sous les yeux sur laquelle est basé ce présent site que vous êtes en train de lire : Helium C'est la raison pour laquelle, à l'aide de personnes d'un groupe local de ma région Joomla sur Facebook, je me suis mis en quête de la création de nouvelles positions dans une template.
Cependant, n'ayant que protostar sous la main sur mon serveur web local de développement personnel, j'ai fait cette manipulation sous protostar.
 
C'est quoi une idée ?
 
Dans cet article, vous allez apprendre comment éditer les bons fichiers de Protostar pour créer de nouvelles positions dans une template. Je ne sais jamais si template est masculin ou féminin... alors pordonnez moi si je change régulièrement de déterminant.
 
Alors comment faut-il faire ?
 
Comme l'idée de cet article est bel et bien d'en faire un tutoriel, nous n'allons pas tout recréer d'un coup mais simplement rajouter une position à une template existante.
La démarche est relativement simple, une fois que l'on sait comment cela fonctionne. Il faut déjà voir et comprendre comment un modèle (une template) de présentation est constitué(e).
Avant de faire toutes vos modifications, bien entendu, faites une sauvegarde des fichiers que vous allez modifier.
 
  1. Dans un premier temps, rendez-vous dans votre répertoire du modèle protostar, et éviter le fichier index.php. Nous allons désormais ajouter une position. Si vous parcourez le fichier que vous êtes en train d'éditer, vous trouverez des balise jdoc:include. Ainsi, sélectionnez une ligne contenant cette balise, dupliquez-la ou copier collez là à l'endroit où vous souhaitez une nouvelle position. C'est dans ce fichier que l'on décrit où placer ses (nouvelles) positions.
  2. Dans le code que vous avez collé, il faut impérativement renommer la propriété name par un nom unique qui permettra à l'utilisateur dans l'interface d'administration de Joomla, de trouver de manière unique et sans ambiguïté, la nouvelle position. Vous devriez donc avoir ainsi un code de ce type :

    <jdoc:include type ="module" name="manouvelleposition" style="none" />

    Veuillez remarquer au passage que comme nous sommes bien en XML, il faut bien penser à fermer les balises à l'aide du /> en fin de ligne.  Enregistrez désormais ce fichier.
  3. Dans un deuxième temps, édité le fichier templateDetails.xml. dans ce fichier, rajoutez la description des positions que vous avez créées pour lmes retrouver dans la liste déroulanet dans la console d'admin de Joomla. Vous pouvez donc rajouter ces informations sous la forme de la ligne suivante :
    <position>position-102</position>
Vous aurez je l'espère compris, le chiffre derrière le tiret correspond à un identifiant. J'ai mis 102 car j'ai cherché à m'éloigner des informations déjà créées sans regarder la dernière position créée, ce qui m'a facilité la tache dans la console d'admin de Joomla pour trouver cette position facilement., Mais je vous assure qu'il vaut mieux regarder le dernier index existant afin de l'incrémenter d'une position. L'idée est bien d'avoir un nom unique de la position.
Enfin, et c'est là que j'ai actuellement un doute, j'ai créé sous cette position une div afin de pouvoir spécifier une classe et/ou un id pour pouvoir appliquer une feuille de style spécifique à ce module. Je le dis haut  et fort, ce n'est peut-être pas la meilleure méthode (d'encapsuler ça dans un div) mais elle a le mérite de fonctionner et permet surtout de spécifier une classe CSS ! Cependant, il existe peut êre une possibilité de spécifier une classe directement dans le fichier XML mais je n'ai rien trouvé à ce propos pour le moment.
Ainsi, je peux désormais appliquer un style à la DIV de ma template que je viens de créer. Voici donc un exemple de ce que j'ai créé pour avoir une nouvelle position dans ma template protostar :
 
<div id="position-100" class="ma-positionperso">
<jdoc:include type ="modules" name="position-100" style="none" />
</div>
 
Désormais, en éditant un module dans l'interface d'administration de Joomla, vous allez retrouver cette nouvelle position dans la liste déroulante position du module
Positions joomla
En voila encore un mystère Joomlesque levé !
ffmpeg -y -i input.mp4 -i logo.jpg -filter_complex "[1][0]scale2ref=w=iw/5:h=ow/mdar[logo][main];[main][logo]overlay" -c:v libx264 -c:a copy output.mp4
  • -y : réponds oui automatiquement aux questions que pourrait poser la commande ffmpeg
  • -i input.mp4 : video sur laquelle sur imprimer le logo
  • -i logo.jpg : chemin du fichier à intégrer en surimpression

la proportionalité du logo est gérée par le filtre -filter_complex

Page 1 sur 46

Intro Joomla QR

 

JoomlaQRVous avez des questions Joomla ? - J'ai vos réponses pratiques dans Joomla QR... mais n'hésitez pas à me soumettre vos questions sur Joomla.