lundi, 21 décembre 2020 18:48

Push Alert : Un peu de push pour alerter vos utilisateurs

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Même si en 2020, aujourd'hui, la technologie nous paraît tout à fait normale, lorsque ce concept est sorti dans les années 98 cette technologie était absolument révolutionnaire.

Si mes camarades de BTS lisent un jour cet article, ils se rappelleront dûrement du cours d'anglais, cours d'anglais basé sur des articles technologiques de presse, dont l'un d'entre parlait de la technologie push. Nous avions compris entièrement le concept révolutionnaire à l'époque mais personne ne voyait ce que cela pouvait faire. Désormais le push est partout, à commencer par vos propres notifications sur vos téléphones portables. En effet, toutes notifications que vous recevez rentrent dans la technologie push puisque la notification en elle-même est bien une information qui vient d'un serveur vers votre téléphone, sans que vous en demandez explicitement sont telechargement Si vous avez par exemple votre messagerie Gmail, vous allez avoir un message lorsqu'un mail arrive sur votre boîte mail.

Notification push

Je tiens à préciser au passage que, sur Android, ce sont bien les applications en elles-même qui gèrent les notifications. Ce sont donc l'installation les applications qui met en place la technologie push.
Mais il y a un mais... parmi les applications installées sur votre téléphone portable, vous avez sûrement installé... un navigateur web. Et ce navigateur web (une application donc) emporte tout un système permettant d'encapsuler la notion d'alertes et donc de technologie push.
Désormais que nous avons recontextualisé cette technologie, je souhaitais vous montrer l'utilisation d'un petit site web, vous permettant la mise en place simple et efficace de certaines notification. Le site Pushalert vous permet de préparer l'ensemble de vos notifications de vous souhaitez envoyer à vous utilisateurs, afin de les "empiler" pour les envoyer à une date précise. En partie gratuite, jusqu'à 3000 inscrits à vos alertes, ce site vous permettra d'envoyer les notifications.
Vous pouvez avoir accès évidemment à d'autres possibilités en souscrivant certains autres abonnements proposés par pushAlert, mais, comme à mon habitude, je ne vais m'occuper que de la partie gratuite, je vous laisse le choix de lire la documentation financière afin de savoir ce que vous pouvez faire en plus sur les abonnements payants.
Tout comme une newsletter, vous devez dans un premier temps intégrer un code permettant l'ébonnement de vos utilisateurs à votre site que vous intégrez. Cette technologie se place généralement sur la page d'accueil.

Sur pushAlert, dans la colonne de gauche, vous pouvez vous rendre dans l'onglet integrate vous permettant de récupérer le code qui pourra pouvoir être intégré sur la page sur laquelle vous souhaitez que vos utilisateurs "s'inscrivent" (ou plutôt s'abonnent). Le site est plutôt bien fait puisque vous pouvez intégrer directement un script Javascript, mais aussi intégrer un plugin/module pour WordPress, Joomia évidemment, woocommerce Magento ou encore Shopify.

Une fois que vous avez intégré votre technologie push sur votre page d'accueil, vous allez pouvoir envoyer des notifications à vos abonnés. Pour effectuer cette démarche, toujours sur le site pushAlert, rendez-vous dans l'onglet send notification afin de programmer une notification. Dans l'onglet Send/Schedule, comme le nom l'indique, vous allez pouvoir préparer l'envoi d'une notification à une date et heure précise, mais aussi préparer la notification et son contenu en lui-même. Vous allez remplir un titre, un message, URL de votre site ainsi que d'autres paramètres permettant plutôt une personnalisation de votre message. Par exemple vous allez pouvoir spécifié une petite image particulière.
Si votre utilisateur est devant son navigateur web, et qu'il est abonné à vos notifications, une petite fenêtre pop-up s'ouvrira dans le coin ou droite du navigateur avec le contenu que vous avez spécifié. Dans cette partie d'envoi de la notification, où vous avez personnalisé, vous pouvez ajouter des spécifications de ciblage particulier. Vous pouvez notamment sélectionner ce que l'on appelle un segment, c'est-à-dire un ensemble spécifique d'utilisateurs sur des criteres de votre choix, mais vous pouvez, lorsque vous avez un abonnement payant, seletionner un pays, un device ou un appareil recevoir internet, un système d'exploitation ou encore l'utilisation d'un navigateur spécifique.
Toujours dans la partie avec un compte payant, vous pouvez même spécifier une date et une heure à laquelle votre notification sera envoyée. Ces paramètres sont aussi sur cette même page dans la partie Schedule.
Ce petit article terminé, il n'a pas pour but de montrer l'utilisation de cette technologie mais ce que l'on peut faire avec PushAlert. Cependant, le site éponyme vous propose dans la version payante notamment, d'autre dizaines de spécifications particulières. Vous pouvez notamment récupérer une partie statistique des notifications que vous avez envoyées, vous pouvez automatiser l'envoi de notifications à partir d'un flux RSS. Vous pouvez aussi travailler sur la segmentation de vos utilisateurs cible. Vous pouvez aussi mettre en place des campagnes d'envoi.
Quoi qu'il en soit et quel que soit le niveau que vous avez en informatique, le site PushAlert propose une aide en ligne plutôt claire et bien fait, rédigée 100 % en anglais afin de toucher un maximum de monde, avec des exemples d'intégration dans les CMS, dans différents langages, ou encore dans différents outils comme Shopify. le site propose aussi toute une série de réponses à toutes vos interrogations, qu'elles soient techniques ou de configuration.
Bien entendu, et je m'adresse aux développeurs qui me suivent, vous avez la possibilité d'accéder à différentes API permettant d'intégrer vos propres notifications au sein de vos processus. Une grande partie sur l'API est détaillé, et même agrémentée d'exemples.
Lu 795 fois Dernière modification le lundi, 21 décembre 2020 19:15