mardi, 14 août 2018 21:16

Aidons Maitresse Harley à travailler dans de meilleures conditions

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après avoir lu la traduction de l'interview de Maitresse Harley, dominatrice numérique (ou techndomme, outre atlantique) je me suis posé des questions sur la faisabilité et surtout l'automatisation de son travail. Je ne vais pas le détailler, ni même porter un quelconque jugement sur le travail de Sébastien WESOLOWSKI, jounaliste de VICE, mais je vous rappelle le fantasme de certains hommes : etre surveillé, espionné,...  Confier les secrets numériques à Maitresse Harley et associer sadomasochisme et nouvelles technologies. Enfin nouvelles technologies... si je puis dire. En effet, en lisant cet article sur VICE, j'ai tout de suite eu envie de prendre contact avec Maitresse Harley, car je jense qu'elle a vraiment besoin d'aide. En effet, elle passe pour une domina très "moderne" mais je la trouve plutot assez ringarde dans ca façon de faire.

Et oui, j'ai vite voulu comprendre comment le soumis (ou la dominatrice, à distance donc) installait un résident  style "cheval de troie", un programme qui tourne en permanence sur l'ordinateur du soumis, afin de pister tout le suivi numérique de ses soumis. Je m'attendais à de croustillants détails sur les TSR (programmes résidents souvent lancés au démarrage de la machine, tel un anti virus), comment elle l'avait développé, comment les antivirus l'acceptait sur liste blanche, bref un peu technique. (rappelons au passaeg que Mistresse HARLEY est d'abord informaticienne... enfin qu'elle dit) ... Au deuxième paragraphe, je vois... TEAMVIEWER. A lala, pauvre Mistress Harley. J'ai presque envie de prendre contact avec elle... mais je ne parle pas bien la langue de shakespeare pour lui proposer une traduction de mon article, afin qu'elle puisse optimiser son travail.

Revenons à mon article qui n'est pas forcément pour vous mesdames, ou messieurs, pour dominer votre soumis(e) mais plutôt pour expliquer ce à quoi j'ai pensé avec des petits outils sympas et permemttant même des statistiques (Ex. Toi soumis, si je vois plus de 3 connexions à des sites BDSM, je te fouette... à bah non c'est à distance, mince, je te pourris encore plus ta e-reputation (je ne peux que vos conseiller mes articles sur les différents réseaux sociaux).) Car oui, c'est bien un travail de e-reputation qu'il s'agit.

Passons le fait que nos chers soumis pourraient possèder des comptes differents avec des pseudos pour que cette e-reputation ne soit pas trop entachée, mais souvenons nous qu'ils aiment ca. Voila les points que j'aimerais volontiers transmettre à Maitresse Harley

  • Premier point : le soumis reste un soumis, si la domina se connecte sur son poste de travail, c'est la même chose que si le soumis lui donnait son trousseau de mots de passe. Je disais qu'il reste soumis, il doit accepter cette demande de don du trousseau (ou root) et remettre à sa maitresse ses mots de passe (envoyer par mail un trousseau Keepass avec le mot de passe prinicipal, et Maitresse Harley ... a accès à tout) Au lieu de bosser avec TeamViewer qui reste lent....et qui n'est qu'une déportation d'écran
  • Deuxieme point : J'ignore combien de soumis numériques Maitresse Harley prend simultanement mais je suis proposerais d'optimiser les choses. Prenons un exemple : même sans avoir les mots de passe des compte sociaux, grâce à des outils tels que IFTTT, Maitresse Harley pourrait monter des synthèses de données, des publications embarassantes à des dates clefs pour le soumis, bref lui pourrir sa e-reputation. Il suffit de créer une seule fois avec son soumis une structure IFTTT (http://ifttt.com) "si mon soumis poste une nouvelle publication, alors l'ajoindre dans un fichier tableur google (qui appartient à Maitresse Harley) partagé avec le soumis (attention au sens du partage, il ne faudrait pas que le soumis puisse supprimer le fichier ni son contenus :-) - Simple, mais si vous êtes interessé, je pourrai vous montre comment faire (chères Maitresses). Il lui suffit de changer a distance et devant lui le mot de passe et ce dernier n'a plus accès à rien. Croustillant hein ?
  • Troisième point : Installez vous une machine virtuelle avec teamwiever. Mistress HARLEY ne le verra même pas, elle sera connectée à votre VM.
  • Quant aux données personnelles, l'installation d'un keylogger suffirait à ce quelle soit au courant de l'utilisation de la machine du soumis (bon là, je sais pu trop à qui l'ordinateur appartient du coup)

Alors je suis pas techndom mais je pense que j'ai les capacités à dominer celles (les hommes c'est pas trop mon truc mais je suis open) et ceux qui sont interessés et de manière optimisé. Mais bon, rien ne vaut un coup de martinet ou de fouet.


 Mise à jour du 5 décembre 2018.

Bon les p'tits gard, décidément, je n'arrête pas de penser à Mistress Harley. Non pas que je fantasme sur un verrouillage de ma vie numérique, oh que non, mais plutôt à la qestion "Teamviewer c'est bien mais pas assez compliqué pour ses soumis à long terme à long terme" Mais comment peut on bien faire ceci ? Ma question n'est pas sur le fantasme BDSM du contrôle de la vie numérique de ses soumis, mais bien du "comment faire ?" J'ai lu d'autres articles sur cette charmante femme (il faut bien le dire) depuis mon premier essai et c'est bien à la question "comment faire" que j'ai trouvé la réponse !

En fouillant un peu Wikipedia, j'ai retrouvé un article qui m'a fait remonté de plusieurs années en arriere : 2004, où la loi LCEN imposait aux FAI de fournir un outils de contrôle parental. J'ai un peu regardé, il y en a des tas sur le marché, plus ou moins bien. il existait même des outils, il y a 15 ans (je m'en servais au sein de mon pôle multimedia) qui effectuaient ce travail sans rien rajouter si ce n'est qu'un plugin sous IE a l'époque. Désormais, Windows a l'air d'intégrer ce type de contrôle au sein même de son OS (je dis bien à l'air car moi windows....). Seul hic ? est-ce bien verrouillable par un mot de passe ? SI tel est le cas, Mistress HARLEY n'a pas inventé la poudre mais on ne peut pas lui enlever le fait qu'elle a eu l'idée.

Vous vous rappellez le ptit gars animateur multimedia dans une certaine médiatheque (bref moi) ? j'avais entendu parlé de PICS (si si souvenez vous, la CNIL en parlait !), qui, à l'époque où je web se développait en France, nous devions apporter le net à tous y compris aux gamins, sans qu'ils puissent totmber sur un site porno. Et ben, y'avait PICS, sous la forme d'extension Internet Explorer qui permettait de faire ca, avec une protection par mot de passe. Ca marchait super bien, même trop bien ! Le réglage était long et délicat mais ca marchait. Effectivement, l'outil était, de mémoire verrouillable mais uniquement sous IE. Il suffisait d'installer Netscape (Firefox ou chrome n'existant pas encore) et on contournaits PICS. Mais si le poste était bien verrouillé, ca tournait aux petits oignon.

Bref, aurais-je techniquement devancé Mistress Harley ?

 

Lu 1089 fois Dernière modification le vendredi, 13 décembre 2019 12:41