Sébastien

Sébastien

 Sur le site http://keyhole.co est paru le 17 septembre 2020, un comparatif des meilleurs outils de médias sociaux concernant le scheduling de vos publications, ou en français, la programmation par avance des futurs post que vous souhaitez poster sur vos comptes de vos réseaux sociaux.
Parmi mes 11 meilleurs outils proposés par ce site, j'en ai retenu particulièrement deux, pour la simple et bonne raison que ces deux outils peuvent être utilisés gratuitement, selon certains critères de limitation, qui pour un particulier ou une petite structure, peuvent s'avérer amplement fonctionnelles.
Je vous renvoie d'ailleurs sur l'article dont je vous ai mis le lien ci-dessus si vous souhaitez avoir plus d'informations avec toutes les prestations qu'ils offrent, moyennant finance.
Le premier outil qui a retenu mon attention, et le bien nommé Later que vous connaissez peut-être. Bien évidemment, avant de se lancer dans l'utilisation de cet outil, je vous conseille fortement d'aller jeter un œil sur la grille tarifaire, non pas pour les tarifs mais pour vous rendre compte si, dans sa version gratuite, il correspond entièrement à votre besoin.
Dans la version gratuite, vous pouvez poster jusqu'à 1 ensemble de comptes de médias sociaux c'est-à-dire un compte Instagram, un compte facebook, un compte Twitter, et enfin un compte Pinterest. La programmation de vos publications et visualisable sur un planning. Vous pouvez poster un nombre illimité de publications, mais, car il y a un mais, vous êtes limité dans la création de votre propre page avec des liens vers vos comptes des réseaux sociaux, ainsi que dans l'analyse des statistiques concernant Instagram. Je vous renvoie sur la page que je vous ai donné pour avoir tous les détails de ce plan.
L'autre outils que j'ai sélectionné et donc http://planable.io. sur le même principe, vous pouvez programmer vos posts à l'avance sur les différents médias sociaux. Avec cet outil, dans sa version gratuite toujours, vous pouvez préparer jusqu'à 50 posts maximum, avoir un espace de travail et des utilisateurs en nombre illimité, et bien entendu un service autonome où vous-même pouvez faire ce que vous souhaitez. A priori, c'est tout qui vous permet même de partager un compte avec d'autres utilisateurs, très pratique si vous gérer les médias sociaux d'une structure d'une personne morale. Je vous renvoie toutefois sur la page concernant les tarifs de cet outil, non pas pour les tarifs, mais pour voir en détail ce que chacun des types de comptes permet de faire.
Sur ce dernier outils http://planable.io, il vous est possible de définir les pages Facebook sur lesquelles vous souhaitez intervenir, ainsi que le compte Twitter sur lequel vous souhaitez poster aussi sans oublier Instagram et Linkedin. Vous pouvez spécifier à votre compte, si chacun des posts, avant publication, doit être vérifié par vos soins ou non. Interessant pour déléguer des publication mais les publier une fois qu'un comité de relecture soit d'accord.
Une fois la configuration de vos comptes effectués, et après avoir sélectionner le compte sur lequel vous souhaitez poster votre future publication que vous allez créer, il vous suffit de cliquer sur le gros bouton vert compose, afin de lancer la composition d'un message.
compose
 
Une fenêtre modale s'ouvre vous proposant la possibilité d'ajouter au sein de la publication des images, des gif animé, une vidéo, un carrousel d'images ou encore des fichiers des medias, fichiers de vous pouvez par drag and drop ajouter directement par l'interface que vous avez sous vos yeux.
ajout de media
 
Mais ce qui vous intéresse le plus ici, au même niveau qu'au niveau du bouton de sauvegarde ("save"), c'est la liste déroulante vous permettant de sélectionner la date à laquelle vous souhaitez que votre post soit publié. En plus de la date vous pouvez bien entendu sélectionner, à la minute près, l'heure à laquelle vous souhaitez que votre post soit effectué. Et bien entendu, si vous travaillez avec des outils pour un compte l'autre bout du monde, vous pouvez même sélectionner le fuseau horaire à laquelle vous souhaitez que votre post apparaisse.
Si votre publication comporte malheureusement une erreur dans la description, vous avez bien entendu la possibilité de le corriger directement, avant publication évidemment. Sur l'interface de gestion de planable.io, l'ensemble des posts concernant le réseau social que vous avez fait sont séparés. Vous pouvez donc voir toute la programmation de vos prochains posts.
Vous pouvez même, à partir des postes programmés pour une page, les exporter de manière complète au format PDF ou format CSV pour une raison ou une autre. Sur cette même interface, vous pouvez trier les différentes publications ayant été effectuées ou étant programmées, et vous pouvez aussi et enfin configurer en partie la présentation de votre page au seisn de l'outils. Attention je parle bien des préférences de votre page au sein même de que nous traitons. Vous pouvez notamment supprimer la page sur laquelle vous travaillez, ou éventuellement si le besoin s'en fait sentir, de vous reconnecter à votre page.
Toujours au sein de l'outil, vous avez aussi la possibilité de changer l'image de couverture de votre page ou encore de cacher le profil dans votre flux.
Imaginons aussi que vous souhaitez effectuer un post avec un média associé de type vidéo ou une image, uu sein de interface, vous avez la possibilité d'uploader une image que vous pourrez joindre à votre post.
Enfin, pour avoir succintement fais le tour, vous avez la possibilité de filtrer l'ensemble des posts que vous avez programmés ou qui ont été publiés. Ainsi vous pouvez rechercher des nouveaux posts, ceux programmés, les posts ayant eu un retour ou un feedback, les posts ayant été publiés mais avec en erreur, et aussi bien entendu des posts que vous auriez archivés.
Vous avez aussi la possibilité de faire une recherche sur une période entre deux dates, ou encore trier selon les prochains posts, les derniers posts, du premier post ou éventuellement un ordre personnalisé que vous pourriez configurer de manière personnalisée.
Vous avez aussi et enfin il y a possibilité d'afficher des postes publiés par votre équipe ou uniquement par un membre, et enfin cette fois-ci il y a possibilité d'afficher des posts ayant un tag ou non.
Il y a sûrement d'autres possibilités pour programmer certaines publications dont nous n'avons pas fait le tour ici, l'article devant rester succinct, mais je vous encourage donc à ouvrir un compte gratuit afin de programmer vos différentes publications sur vos différents réseaux sociaux et fouiller cet outil.
lundi, 14 septembre 2020 08:05

Socialstatus.io

Voilà désormais quelques semaines que je me dis qu'il faut que je reprenne mes tests des différents produits accessibles gratuitement sur internet, autour de différents réseaux sociaux existant. C'est chose faite mais vais-je suivre le rythme ?...

En effet je viens encore d'en découvrir une petite trentaine d'outils fort intéressants, même si beaucoup d'entre eux ne sont pas forcément gratuits. Aujourd'hui nous allons regarder le site socialstatus et son fonctionnement.
Après avoir créé un compte avec notamment votre compte Facebook, vous pouvez intégrer a socialstatus vos différents comptes des grands réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram ou encore Twitter. Pour ma part je viens d'intégrer l'une de mes pages Facebook que je gère. Il est aussi tout à fait possible d'intégrer directement l'ensemble des pages liées à votre compte Facebook en une seule fois.
Une fois cet ajout effectué, vous avez évidemment le nombre de personnes qui aiment votre page, mais vous avez surtout sur la gauche du site, et accès à tout un panel de données statistiques concernant votre site. Nous avons le nombre d'impressions, le nombre d'engagements, l'évolution de votre site, mais aussi bien entendu le nombre de clics effectués sur les liens que vous avez postés sur les différents réseaux sociaux. Bien entendu chacune de ces données numériques sont transformés en données "pourcentage", ce qui vous donne des évolutions dans tous les sens des différentes statistiques de vos profils.
Pour chacun des profils que vous avez renseigné, vous pouvez aussi accéder à vos flux d'informations, et voir ainsi en un coup d'œil, pour chacun de vos posts, les statistiques obtenues.
Pour l'un des profils renseigné, vous pouvez aussi accéder aux différentes audiences, notamment découpées par tranche d'âges et par sexe. La notion d'engagement n'est pas d'oubliée non plus, vous pouvez évidemment voir sur un intervalle de temps bien déterminé, les engagements de votre page.
L'onglet Frequency vous propose la fréquence des engagements ainsi que des posts, deux informations affichées sous forme de graphique, regroupées sur un seul graphique. Faites attention aux échelles mais les informations sont bien présentes.
Dans la partie growth, comme son nom l'indique, vous allez pouvoir retrouver l'évolution de votre page sur la même période déterminée, période que vous pouvez personnaliser bien entendu par un petit calendrier s'affiche en en haut à droite de la page.

L'outil vous donne bien entendu aussi le nombre d'impressions effectuées pour les différents postes que vous avez lancé, vous pouvez bien entendu choisir aussi un intervalle de temps. Cerise sur le gâteau, vous pouvez exporter les données au format CSV !
Le nombre de liens n'est pas oublié dans les statistiques. En fonction de la période que vous avez présélectionnée, toujours au même endroit, les statistiques vous montrent le nombre de posts, le nombre d'impressions, le nombre de liens sur lesquels les utilisateurs ont cliqué, ainsi qu'un taux, c'est-à-dire le rapport du nombre de clics sur le nombre d'impressions.
Après avoir donné votre accord, vous avez aussi la possibilité de lire les messages qui ont été envoyés sur le profil de votre page Facebook. Cette fonctionnalité je la trouve particulièrement intéressante, étant donné que je ne suis jamais fichu de retrouver les messages que l'on m'envoie sur mes pages. 
Dans la partie thème, vous avez la possibilité de retrouver un graphique, que vous pouvez personnaliser par rapport à votre intervalle de temps, mais aussi aux tags que vous fournissez dans chacun de vos posts, ce graphique représentant le nombre de postes taggés, données que vous pouvez bien évidemment exporter sans problème
L'avant-dernière rubrique de cet outil vous propose des statistiques sur les vidéos que vous avez postées sur votre page Facebook. Il faut en avoir évidemment utilité mais l'outil est là et présente ces informations.
Pour terminer ce petit article nous avons un dernier onlet qui s'appelle settings. Comme son nom l'indique, vous pouvez configurer dans cet onglet l'ensemble de vos comptes des réseaux sociaux que vous avez. Vous pouvez donc ajouter une page Facebook, un profil Twitter, une chaîne Youtube, un compte LinkedIn, mais aussi et enfin un compte Instagram. Petite information à connaître sur ce dernier compte, c'est-à-dire votre compte Instagram, ce compte doit obligatoirement à avoir été défini comme un compte business. Si vous suivez un petit peu mon autre partie sur les API du web, il est évident que vous ne pouvez pas avoir un compte Instagram classique, car Instagram ne fournit aucune API pour acceder aux comptes classiques.
Voilà il ne vous reste plus qu'à définir votre compte sur social statut, éventuellement prendre un abonnement car la période d'essai n'est que de 14 jours. Le tarif de cet outil démarre à partir de 29 € par mois, où vous n'avez que il y a possibilité de suivre des comptes pendant 90 jours d'historique mais vous pouvez aussi prendre le plus gros volume de compte à 1499 dollars par mois avec un compte de profil illimité un historique de 730 jours ainsi qu'à un nombre de rapports mensuels illimités.
Bien entendu d'autres détails diffèrent en fonctions du plan choisi, je vous laisse regarder les différents plans proposés dans la partie de souscription.

Il existe deux méthodes :

  • soit un crée unn fichier aves la liste des video a concatener et on part de ce fichier, que l'on fornit à ffmpeg pour qu'il fasse la concatenation des video
  • soit on écrit tout en ligne de commande.
  1. Avec un fichier :
    La commande est
    ffmpeg -f concat -safe 0 -i mylist.txt -c copy output.wav
    Le fichier doit être de la forme
    # this is a comment
    file '/path/to/file1.wav'
    file '/path/to/file2.wav'
    file '/path/to/file3.wav'
  2. En ligne :
ffmpeg -i "concat:input1.ts|input2.ts|input3.ts" -c copy output.ts
samedi, 12 septembre 2020 20:40

Afficher une grille sur votre vidéo

Vous êtes en train de faire un montage video et vous voudriez sélectionner une zone de votre image (por la cropper par exemple) ?

Oui mais comment savoir la zone à cropper ? pas simple...

En fait, avec ffmepg himself, vous pouvez dessiner un quadrillage d'une video : 

ffmpeg -y -i BLUR.mp4 -filter_complex "[0:v]drawgrid=c=blue:w=20:h=20[v]" -map '[v]' -an "sortie_grille.mp4"

  • -i BLUR.mp4 : votre fichier à quadriller
  • -filter_complex : appel du filtre s'occupant de quadriller :
    • drawgrid : nom du filtre appelé
    • c=blue : couleur du quadrillage bleu
    • w=20 : largeur du quadrillage
    • h=20 : hauteur du quadrillage (le quadrillage n'est pas forcement constitéu de carrés :) )
    • -map : selectionne le [-v] par défaut (pas tout compris)

Pour "rotationner" une video de N degres, en ben il faut commencer par convertir ces degres en RADIAN. En effet, c'est en RADIANS que l'angle doit être fourni à FFMPEG. Les matheux sauront le faire mais je vous redonne la formule : (nombre de degres * PI) / 180.

Ainsi pour tourner une video de 45°, il faut envoyer à FFMPEG le résultat de la valeur 45*PI/180. Bonne nouvelle quand même, FFMPEG sait faire les opérations mathématiques. Ainsi, la rotation d'un image de 3 degrés donnera :

ffmpeg -i in.mp4 -vf "rotate=-3*PI/180" out.mp4

Ensuite, il faut sécifier le sens horaire ou anti-horaire de la rotation. Ceci explique dans l'exemple ci-dessus, le symbole "moins" devant le 3

En revanche, pour des rotation de multiples de 90, la commande est beaucoup + simple

vendredi, 11 septembre 2020 17:15

Imginn ou la recherche instagram

Je dois bien vous avouer dès le début de cet article, le produit ou plutôt le site internet que je vais vous présenter aujourd'hui, je suis tombé dessus totalement par hasard, en suivant un lien à partir d'un compte Instagram himself.
  • Vous avez un compte Instagram, avec énormément de photographies dessus, et vous souhaiter pour une raison ou une autre, télécharger l'intégralité de vos photographies postées sur votre compte ?
  • Vous souhaitez faire un backup de l'intégralité de vos posts ?
  • Vous souhaitez récupérer l'intégralité des photos d'un compte que vous appréciez particulièrement?
Alors IMGinn est l'outil taillé sur mesure pour effectuer ce type d'opération.
Commencez par faire une "recherche Instagram" via le champs de saisie proposé en haut à droite du site. Vous pouvez saisir dans le champ de recherche le nom d'un compte (avec ou sans @), ou éventuellement un hashtag précédé du signe #.
Que ce soit l'un ou l'autre de ses choix, l'outil vous propose une recherche de la sous chaîne que vous avez saisie dans le champ de recherche, au travers de l'ensemble des tags ou des nom de compte avec cette chaîne.
Que ce soit un compte ou un hashtag, sélectionnez l'une des propositions renvoyée par cette outil, vous obtiendrez ainsi une liste de photographies correspondant à votre choix. Le fonctionnement de cet outil, bien qu'il soit aussi adapté au hashtag, fonctionne particulièrement mieux lorsque votre recherche correspond à un utilisateur.
ImgInn presentation
 
Pour peu que le compte de cet utilisateur ne soit pas en mode privé, IMGinn vous propose la possibilité de récupérer l'intégralité des photos postées par cet utilisateur.
Le système vous propose la possibilité de scroller afin de voir toutes les photos apparaître les unes en dessous des autres au fil de votre scroll. Bien entendu, pour chacune des photos apparaissant sur la page, vous avez la possibilité de télécharger la photo en cliquant sur le lien de téléchargement en dessous de celle-ci.
Si le compte que vous êtes en train de regarder n'est pas un compte privé, au-dessus de la première série de photographie, vous avez un lien intitulé "tout télécharger"
tout telecharcher imginn
 
En cliquant sur le lien, les 20 premières photos vont être téléchargées. Si vous souhaitez avoir beaucoup plus de photos, voir l'intégralité du photos du compte que vous regardez, étant donné que la page est une page qui se complète au fil de sa visualisation, il vous suffit de scroller jusqu'à la première photo postée sur le compte en question. Ainsi, vous avez sur votre page l'intégralité des photographies du compte.
Désormais, en remontant tout en haut de la page, vous pouvez effectuer la même opération du clique sur le bouton Télécharger, à cet instant l'intégralité des photos affichées sur la page en cours, vont être téléchargées dans une archive au format ZIP. Il ne vous reste plus qu'à effectuer ce téléchargement sur votre machine, d'ouvrir votre fichier compressé, afin de voir à l'intérieur l'ensemble des photographies et même des vidéos au format MP4, qui ont été postées sur le compte.
Nous sommes bien d'accord que cet outil n'est pas fait pour grabber un compte d'une personne que nous aimons particulièrement, mais pour faire une sauvegarde de ses propres photos de son propre compte étant lui-même en mode public.
Inutile donc de s'amuser avec le compte de Sabrina Nichole Bun pour faire vos fonds d'écran de votre bureau.

ffmpeg -y -i video.mp4 -i overlay.png -filter_complex "[1][0]scale2ref[i][m];[i]colorchannelmixer=aa=0.65[i];[m][i]overlay[v]" -map "[v]" -map 0:a? -ac 2 output.mp4

ffmpeg -i "Grand_fichier.mp3" -filter_complex "amovie=mini.mp3:loop=0,asetpts=N/SR/TB[beep];[0][beep]amix=duration=shortest,volume=2" out.mp3

  • Grand_fichier.mp3 : Votre fichier sonore sur lequel apposer vorte watermark sonore
  • mini.mp3 : nom de vorte watermark sonore (il doit etre court le fichier, quelque secondes)
  • loop=0 : répéte le watermark à l'infini tout le long de votre musique. 
  • asetpts=N/SR/TB : calcule la fréquence de répétition
  • amix=duration=shortest,volume=2 : spécifie de répéter le watermark tout au long de la musique, avec un volume de deux

Vous le savez tous, Youtube devient énorme et on y trouve énormément de choses, que ce soit humoristique ou sérieuses. Certain l'utilisent pour faire des vidéos fabuleuses de tutoriels et ce truc peut vous être utile. Vous avez peut être déja vu dans les descriptions des vidéos, des liens vers des "timecode", des temps précis de la video. Je me suis possé la question pour savoir comment faire ? fallait il passer par Studio créator ?

Il faut avoir en tête que les ingénieurs Google sont forts et savent... parser un texte (analyser un texte). De ce fait, mettre des marqueurs dans la description de votre vidéo est simple comme bonjour. Il vous suffit, sur une ligne, de spécifier le timecode et votre texte de la manière suivante : 

2:04 Un super marqueur
5:01 Un autre super marqueur

SI ca c'est pas simple.....

Une petite réaction face à un message que j'ai vu passer sur un forum concernant le CMS Joomla.

En effet une personne demandait où mettre un marqueur de statistiques web (Analytics en l'occurence) de manière à pouvoir prendre facilement en compte les statistiques concernant vos visiteurs sur votre site.
Étant donné que le marqueur fourni par Google est écrit en langage JavaScript, et donc n'éxécutable que sur un client web, en clair, un vrai navigateur (contrairement aux statistiques hébergeurs qui prennent en compte des requettes http), nous aurions tous tendance à mettre ce marqueur en haut de page, presque dans l'en-tête de la page, en d'autres termes dans le <head>
Et c'est ici précisément là que je ne suis pas trop d'accord avec cette façon de faire et je m'explique pourquoi. Si nous utilisons des CMS par exemple ou même du code développé soi-même, et que dans ce même code ou au chargement de la page de votre CMS, une erreur survient au moment du chargement de la page (y compris un timeout), votre marqueur analytique se trouvant en haut de votre page, avant l'erreur, la prise en compte statistique va être faite.
Personnellement, mais cela reste mon point de vue, je ne suis pas trop d'accord pour prendre en compte dans mes statistiques, un visiteur qui va tomber sur une erreur de ma page. En effet, ce visiteur a-t-il véritablement visité ma page ? Je pense que non, même s'il est bien venu sur cette même page. L'erreur qu'elle aura produite lors de son chargement fait que je ne suis pas d'accord pour le prendre en considération dans mes statistiques cette visite.
Bien sûr, cela reste ouvert à discussions...
Page 1 sur 34